Nestlé and the Ministry of Public Health organize a forum on nutritional challenges in Cameroon

Nov 20, 2017

Read English

 

Ce mardi 17 octobre à Yaoundé, Nestlé Cameroun et le Ministère de la Santé Publique ont organisé un forum sur le thème « Comment répondre aux défis nutritionnels au Cameroun ? ». La rencontre, placée sous le haut patronage du Ministre de la Santé Publique, a rassemblé des experts gouvernementaux, de la société civile, des sociétés savantes, du milieu académique et du secteur privé qui ont débattu des solutions à apporter pour résoudre les problèmes liés à la nutrition au Cameroun.

La malnutrition continue aujourd’hui à avoir un coût humain et économique exorbitant en termes de dépenses de santé et de perte de productivité. Les données mondiales sont alarmantes. Plus d’une personne sur trois souffre d’une malnutrition liée au régime alimentaire, et si cette tendance se poursuit, ce sera une personne sur deux. Au Cameroun, l’enquête MICS 2014 montre que 32% de la population souffre de malnutrition chronique, dont 13% de manière sévère.

Face à la complexité de ces problèmes une approche multipartite et multisectorielle est nécessaire. Ainsi, l’objectif de ce forum était d’offrir une plateforme d’échange et de dialogue pour permettre à tous les acteurs concernés de proposer des pistes d’action collective pour résoudre les problèmes de malnutrition.

 

« 35% des décès d’enfants de moins de 5 ans auraient pu être évités au Cameroun simplement par une bonne alimentation. Il est donc important que les parties prenantes dans le domaine de la nutrition travaillent ensemble sur des approches et mettent en œuvre les stratégies déjà existantes » a déclaré SE André Mama Fouda, Ministre de la Santé Publique du Cameroun. « Nous avons besoin d’un capital humain sain capable de garantir une croissance économique viable et en ligne avec nos ambitions » a-t-il ajouté.

Depuis la création de Nestlé il y a plus de 150 ans, Nestlé est inspiré par sa raison d’être qui est d’améliorer la qualité de vie et de contribuer à un avenir plus sain. « Guidés par les priorités gouvernementales, nous sommes déterminés à relever les défis nutritionnels. Nous pensons pouvoir influencer positivement les habitudes alimentaires en offrant des produits plus sains, comme des aliments et boissons enrichis en micronutriments, mais également en inspirant les individus à adopter des modes de vie plus sains », a déclaré Thomas Caso, Administrateur Général de Nestlé Cameroun. « Face à la complexité des problèmes liés à la nutrition, le secteur privé peut, et doit, faire partie de la solution », a-t-il ajouté.

Le forum s’est conclu par l’annonce de quatre engagements pris par Maggi de Nestlé à l’horizon 2020 visant à aider à faire la différence en cuisinant avec la marque. Ainsi, 100% de ses produits seront fabriqués avec des ingrédients plus communs et familiers, le taux de sel contenu dans les bouillons et cubes sera réduit de 22%, un minimum de 70 000 femmes par an seront sensibilisées à l’importance des modes de vie sain, et plus de valeur sera créée pour la société et la communauté à travers une réduction de 13% du poids des emballages et le renforcement des capacités des mamies Maggi.

Ces engagements viennent confirmer le rôle que

Maggi

compte jouer pour contribuer à résoudre les défis nutritionnels au Cameroun, et pour aider à atteindre les Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies. En effet, les deuxième et troisième ODD visent à éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, la nutrition et la promotion d’une agriculture durable, de même qu’ils encouragent les actions permettant à tous de vivre en bonne santé.