Journée internationale de la femme rurale

Le rôle inestimable de la femme rurale en Afrique Centrale et de l’Ouest

Oct 15, 2017

Read Eglish

 

Les femmes sont des contributrices majeures dans les communautés locales et le développement, et renforcer et fiabiliser leurs moyens de subsistance aide à assurer un développement durable à long terme qui transforme leurs communautés. Dans nos efforts visant à renforcer le pouvoir d’action des femmes dans la région, nous reconaissons le rôle de la femme rurale, en leur célébrant la journée internationale de la femme rurale fixée par les Nations Unies au 15 octobre.

Chez Nestlé en Afrique Centrale et de l’Ouest, Nestlé soutient les femmes agricultrices dans le cadre de l’implémentation des initiatives telles que Nestlé Cereal Plan, l’ancien Nestlé Grains Quality Improvement Project (project Nestlé d’amélioration de la qualité des céréales - GQIP) , le Plan Cacao de Nestlé et le Plan Nescafé font partis de notre engagement visant à contribuer au développement de communautés résilientes et prospères.

Transformer des vies

Nestlé a mis en place le GQIP au Ghana et au Nigéria en 2007 en collaboration avec les ministères de l’agriculture et du développement rural ainsi que l’Institut International d’Agriculture tropicale. En 2016, dans le cadre du Nestlé Cereal Plan (Projet Céréales de Nestlé), Nestlé a établi un partenariat avec USAID afin de renforcer les capacités des agriculteurs en meilleures pratiques agronomiques.

Le Plan a pour objectif d’aider les agriculteurs, y compris les femmes à améliorer leur revenue en les formant à réduire les hauts niveaux de mycotoxines de leur production et à améliorer la santé générale des communautés rurales qui accèdent ainsi à des céréales sûres et de bonne qualité. L'initiative assure également l'approvisionnement local pour pérenniser l'industrie en Afrique centrale et de l'Ouest.

Samata Alidu est impliquée dans le Nestlé Grains Quality Improvement Project (projet Nestlé d’amélioration de la qualité des céréales - GQIP) , depuis 2010. Cette initiative a été lancée dans la région afin d’améliorer la qualité et la salubrité des céréales telles que le maïs, le millet et le sorgho qui sont utilisées dans nos produits céréaliers comme Golden Morn et Cerelac.

Samata, qui habite dans le village de Gushie au Ghana, a mis en application les compétences acquises auprès des agronomes de Nestlé, ce qui lui a permis d’augmenter sa production de maïs de 4-5 sacs par acre (demi-hectare) à 10-12 sacs.

« L’impact sur notre communauté a été considérable », dit-elle. « Je peux désormais payer les frais de scolarité de mes enfants et leur faire coudre des uniformes scolaires. J’ai même pu dégager un petit revenu supplémentaire ».

Former les femmes productrices de cacao

En Côte d’Ivoire et au Ghana, nous soutenons également les femmes productrices de cacao comme nous nous y sommes engagés dans le Nestlé Cocoa Plan, en partenariat avec l’Association pour le travail équitable (Fair Labor Association) et l’International Cocoa Initiative.

En 2015, 27 % des pépinières Nestlé Cocoa Plan étaient gérées par des femmes, un chiffre qui a été multiplié par neuf depuis 2013.

Agathe Vanié est productrice de cacao et présidente de la COPAZ, une coopérative de cacao située à Divo en Côte d’Ivoire, un pays du Centre-Ouest de l’Afrique et qui est principalement constituée et dirigée par des femmes. Son organisation, l'association des femmes productrices de café-cacao du Sud-Bandama (AFPCC), est la première coopérative de production de café-cacao dirigée par une femme.

En 2010, Agathe et sa coopérative ont rejoint le Nestlé Cocoa Plan après avoir entendu parler de la façon dont il avait contribué à améliorer le rendement des agriculteurs, à garantir un cacao de grande qualité et à remédier aux problèmes existants dans la chaîne d’approvisionnement tels que le travail des enfants, la parité et les conditions sociales difficiles.

Nous avons fourni à sa coopérative regroupant 600 femmes, de jeunes plants de cacao à haut rendement résistants aux maladies, ainsi que l’assistance technique nécessaire à la mise en place de la pépinière, ce qui a joué un rôle essentiel dans le développement agricole de la région.

« Traditionnellement, la culture du cacao n’était réservée qu’aux hommes. Nous nous sommes battues pour obtenir des terres de nos maris et le Nestlé Cocoa Plan nous a soutenues », dit Agathe.

Samata Alidu et Agathe Vanié font partie des milliers de femmes agricultrices qui jouent un rôle vital dans le développement agricole et rural en Afrique Centrale et de l’Ouest, en rejoignant le programme agricole de Nestlé visant à améliorer le rendement des récoltes et leur revenu.

D’ici 2030, nous voulons améliorer l’existence de 30 millions de personnes vivant dans les communautés directement rattachées aux activités de notre entreprise.

Cet engagement fait partie de nos trois ambitions à long terme et 42 engagements visant à soutenir les objectifs de développement durable (UN SDG) que les Nations Unies ont fixé pour l’horizon 2030. Ils ont été définis dans le rapport ‘Nestlé et la société : Création de valeur partagée et respect de nos engagements 2016’

 

Pour en savoir plus sur notre engagement visant à contribuer au développement de communautés prospères, lisez Nestlé dans le rapport mondial de la société 2016 (anglais PDF).