Journée mondiale de l'alimentation: la faim «zéro» en Afrique est possible en travaillant ensemble

 

Read english

La faim est à la hausse et le nombre de personnes sous-alimentées est revenu au même niveau que la décennie antérieure. Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture , le nombre de personnes confrontées à une privation alimentaire chronique a atteint près de 821 millions en 2017, contre 804 millions l'année précédente. Rien qu’en Afrique centrale et de l’Ouest, environ 98,9 millions de personnes sont sous-alimentées.
Parallèlement, l'obésité est un problème global de santé qui a presque triplé dans le monde depuis 1975, selon l’Organisation mondiale de la santé . En Afrique, les taux d’obésité augmentent rapidement, notamment dans les zones urbaines .

La Journée mondiale de l’alimentation , qui a pour thème « la faim zéro en 2030 est possible», nous rappelle qu’il est impératif de placer le bien-être des personnes au cœur de notre système alimentaire.

Des solutions existent. Ce dont nous avons besoin maintenant, c’est que toutes les parties prenantes, de la ferme à l’assiette, unissent leurs efforts pour que tout le monde en Afrique puisse s’épanouir et mener une vie plus saine et plus heureuse.


Une nutrition abordable pour tous.

La priorité est de rendre des aliments sains, nutritifs et abordables accessibles à tous et chacun sur le continent africain.

Capitalisant sur le potentiel du secteur privé, Partners in Food Solutions travaillent avec la Fondation Bill and Melinda Gates , Dangoté et TechnoServe du Nigéria pour lutter contre la malnutrition en promouvant des aliments fortifiés sur les marchés locaux, dans le cadre du projet «Strengthening African Processors of Fortified Foods».

En Afrique centrale et de l’Ouest, Nestlé contribue également grâce à ses marques bien connues telles que Maggi, Milo et Nido . L’année dernière, la compagnie a vendu 67 milliards de portions d’aliments fortifiés, dont la plupart étaient des «produits à prix populaires», c’est-à-dire de petites portions d’aliments et boissons à prix abordables.

Une vie décente pour tous les travailleurs de l'alimentation

Ceci est essentiel pour encourager plus d'investissements à chaque étape de la chaîne de valeur alimentaire et pour assurer la durabilité de notre approvisionnement alimentaire en Afrique. La création de bons emplois et assurer des conditions de vie décentes à tous les travailleurs de l’alimentation sont au cœur de cette évolution.

Pour encourager les futures générations à continuer à pratiquer l'agriculture, les agriculteurs doivent être en mesure de gagner décemment leur vie. L’investissement dans la transformation des aliments locaux est également important pour créer des emplois locaux tout en réduisant le gaspillage alimentaire et en rendant les aliments et les boissons plus abordables.

En collaborant avec des partenaires indépendants tels que Fair Labor Association, Fondation International Cocoa Initiative (ICI), World Cocoa Foundation et UTZ Certified, Le Plan Cacao Nestlé en Côte d'Ivoire et au Ghana aide les agriculteurs à améliorer leur vie en augmentant leur rentabilité à travers des programmes de formation et en s'attaquant à des problèmes tels que le travail des enfants, l’inégalité de genre et les mauvaises conditions sociales.

Semer pour l'avenir

La recherche et le développement sont également essentiels. Mettre l’accent sur la production d'aliments plus nutritifs, l'augmentation du rendement et la production de cultures résistantes aux intempéries contribuera à garantir qu'il y ait suffisamment d’aliments pour nourrir la planète en 2050.

HarvestPlus développe et promeut des cultures bio-fortifiées qui sont naturellement riches en vitamines et en minéraux. Les partenariats avec le secteur privé contribuent à soutenir son impact. Nestlé s’appuie sur ce travail novateur en intégrant du maïs bio-fortifié plus riche en vitamine A dans l'une de ses marques bien-connue au Nigéria, Golden Morn.

Guider les consommateurs à faire de bons choix d’aliments constitue la dernière frontière à franchir. L’intégration de l’éducation nutritionnelle dans les programmes scolaires, le renforcement des connaissances des parents en matière de santé et l’inclusion sur les emballages d’informations nutritionnelles faciles à comprendre sont des moyens simples d’aider les familles à adopter un régime alimentaire plus sain.

Appel à l'action

Globalement, il est nécessaire que les différentes parties prenantes travaillent en étroite collaboration.

Les gouvernements peuvent créer un environnement propice à un système alimentaire sain et durable en mettant en place des cadres réglementaires et stratégiques adéquat.

Les entreprises alimentaires peuvent augmenter la valeur nutritive de leurs produits en augmentant la teneur en vitamines et en minéraux, en les améliorant pour y inclure davantage de fruits et de légumes, en encourageant des choix alimentaires nutritifs à travers leurs relations étroites avec les consommateurs et en adoptant des pratiques de marketing responsables, telles que la Politique de Nestlé sur la communication marketing adressée aux enfants .

Les détaillants peuvent également rendre les aliments plus sains plus visibles et plus attrayants au point de vente et réduire les achats impulsifs d'aliments riches en sel, en graisses et en sucre.

Investir dans la nutrition et donner de l’importance à la santé signifient nourrir des futures générations en meilleure santé et des économies plus prospères.

Inspiré par notre objectif d’entreprise qui est d'améliorer la qualité de vie et de contribuer à un avenir plus sain, Nestlé continuera à jouer son rôle et promouvoir la collaboration entre tous les acteurs afin de mettre en place des systèmes alimentaires durables. Il est indéniable que les entreprises sont un élément essentiel de la solution pour parvenir à un monde sans faim d'ici 2030.