Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Nestlé collabore au programme de l’IDH, « Grown Sustainably in Africa », pour stimuler l’approvisionnement local en Afrique centrale et de l’Ouest

D’une durée de trois ans, ce partenariat vise à soutenir 25 000 agriculteurs et 50 PME

Grown_Sustainabl

Read in English

Leia em Português

 

Dans le cadre du programme Grown Sustainably in Africa (GSA – Culture durable en Afrique), Nestlé (Nestle.com) a signé un protocole d’accord avec l’initiative IDH Sustainable Trade (IDHSustainableTrade.com) (Commerce responsable).

D’une durée de trois ans, ce partenariat vise à soutenir 25 000 agriculteurs et 50 PME et à leur ouvrir de nouveaux marchés en Côte d’Ivoire, au Ghana et au Nigeria, afin d’accroître l’emploi et la sécurité alimentaire.

Il s’agit de renforcer et d’autonomiser ces agriculteurs et ces PME afin qu’ils aident Nestlé à atteindre, d’ici 2022, son objectif consistant à faire passer de 60% à plus de 70% la part des matières premières de haute qualité et produites localement de manière responsable utilisées dans la production de Maggi, Milo et Cerelac. L’amélioration des produits agricoles locaux permettra de réduire les importations de cultures vivrières sur les marchés locaux.

« Conformément à l’approche de la « création de valeur partagée » (bit.ly/3bvSarl) de Nestlé, notre nouveau partenariat avec l’IDH renforcera la capacité des agriculteurs de produire des récoltes de haute qualité qui amélioreront l’approvisionnement local tout en contribuant au développement des économies locales : il s’inscrit donc intégralement dans notre engagement à améliorer les moyens d’existence de 30 millions de personnes dans des communautés directement liées à nos activités commerciales », (bit.ly/2yvZ6Gu) a déclaré Rémy Ejel, directeur général de Nestlé Central and West Africa Ltd.

Relever les défis de l’agriculture locale

Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le secteur agricole soutient la sécurité alimentaire et l’éradication de la faim (bit.ly/2VT4cEC) dans la région et contribue à hauteur d’environ 15% à son produit intérieur brut (PIB) total. Cependant, sur la base des tendances actuelles, d’ici 2050 le système de production alimentaire de l’Afrique subsaharienne ne satisfera que 13% de ses besoins alimentaires (bit.ly/3bzYA9e).

La productivité de l’agriculture en Afrique centrale et de l’Ouest est faible et n’atteint que 56% de la moyenne mondiale. La pauvre qualité des récoltes et les pertes élevées après récolte ont un impact négatif sur la production de matières premières ; et le manque de connaissances, l’inadéquation des infrastructures et l’augmentation du chômage des jeunes affectent la durabilité de l’approvisionnement.

Le partenariat IDH-Nestlé vise à relever ces défis en encourageant les agriculteurs et les PME à produire efficacement des cultures de haute qualité et à haut rendement en utilisant les meilleures pratiques agricoles, ce qui, en retour, contribuera également à réduire leur impact sur l’environnement et sur les besoins en ressources naturelles.

Ces efforts mettent en lumière l’importance de la Journée de la Terre (bit.ly/3bu9ey7) de cette année où l’accent sera placé sur l’action pour le climat. En 2019, Nestlé avait  annoncé sa nouvelle ambition : réduire à zéro ses émissions nettes de GES (bit.ly/3eGAXgR) d’ici 2050, conformément à l’engagement climatique des Nations Unies. Pour guider ses efforts, Nestlé a dressé une liste de plusieurs actions clés : lutter contre la déforestation, réduire les pertes et les gaspillages alimentaires, travailler avec les agriculteurs pour réduire les émissions de GES, élaborer des solutions d’emballage alternatives et aider les fournisseurs à gérer les sols grâce à l’agriculture régénérative et à la plantation d'arbres.

Améliorer les revenus des agriculteurs et stimuler les économies rurales

Dans le cadre du programme GSA, le partenariat vise à relever les défis auxquels sont confrontés les agriculteurs et les PME qui n’ont pas accès à des moyens financiers, techniques et de gestion abordables.

Conformément aux Directives d’approvisionnement responsable de Nestlé (bit.ly/3cFnPac) et à la vision de l’IDH, le partenariat permettra aux agriculteurs de devenir des fournisseurs fiables pour Nestlé et d’autres entreprises, d’accroître le commerce africain et de créer des opportunités et des emplois permanents pour les jeunes et les femmes de la région. Par exemple, Nestlé a déjà formé plus de 150 000 agriculteurs, dont un tiers de femmes, ce qui leur a apporté une stabilité financière tout en augmentant leurs capacités de produire des récoltes traçables et de haute qualité.

« Ce partenariat contribuera à la transformation des agriculteurs et des PME en opérateurs durables à long terme, lesquels auront un impact considérable sur le développement de l’économie africaine en créant des emplois et en améliorant la sécurité alimentaire », a déclaré Joost Oorthuizen, directeur exécutif de l’initiative « Commerce durable » de l’IDH.

Ce partenariat soutient l’objectif de Nestlé d’améliorer la qualité de vie et de contribuer à un avenir plus sain.

Fonctionnement du programme

Le partenariat IDH-Nestlé comprendra trois phases.

La première phase consistera à définir la structure du projet, puis à effecteur une analyse et une évaluation qui permettront de déterminer les agriculteurs et les PME qui participeront au programme, conformément au business model de Nestlé. Ensuite, l’équipe technique aura des entretiens réguliers avec chaque agriculteur et chaque PME et leur fournira un soutien à long terme pour renforcer leurs capacités d’approvisionnement local. Quand les PME seront suffisamment au point et commenceront à fournir un approvisionnement fiable et de qualité, l’IDH Farmfit Fund leur fournira des fonds de roulement à des conditions abordables pour développer leurs activités.

Programme Grown Sustainably in Africa (GSA)

Le programme Grown Sustainably in Africa de l’’IDH aide des entreprises comme Nestlé à accroître leur approvisionnement local et à intégrer davantage les PME et les agriculteurs locaux dans leur chaîne d’approvisionnement destinée aux marchés d’Afrique et d’ailleurs.

Dans le cadre de ce programme, l’IDH s’associe à des détaillants, des marques et des acheteurs pour former de vastes partenariats à long terme dans le but d’améliorer et de faciliter la commercialisation de la production des PME et des agriculteurs d’Afrique susceptibles de devenir les fournisseurs de ces entreprises.

En encourageant l’approvisionnement local, le programme GSA contribuera à l’amélioration de la durabilité économique et environnementale des marques et des fournisseurs. En outre, le GSA favorisera l’augmentation du nombre de PME devenant commercialement viables et la création d’entreprises durables capables de fournir, non seulement certaines marques, mais aussi d’autres clients. Le développement de PME africaines permettra la création de nouveaux emplois et contribuera à accroître la sécurité alimentaire dans l’ensemble du continent.

Voir la vidéo