Sort results by
Sort results by

Lancement du Programme d’Accélération des Revenus des Producteurs de Cacao

living income cocoa
Back to Press releases

La Côte d’Ivoire, premier pays producteur mondial de cacao, est la principale source d’approvisionnement pour l’industrie du chocolat à travers le monde, et plus particulièrement pour Nestlé. Les producteurs sont dès lors des acteurs clés dans la chaîne des valeurs. Cependant les communautés auxquelles ils appartiennent sont confrontées à des défis liés aux changements climatiques, à la pauvreté rurale, à la baisse de productivité, à l’insuffisance de main d’œuvre, et au travail des enfants.

En réponse à ces problématiques, Nestlé lance son nouveau plan dans la cacaoculture. Il a pour objectifs de contribuer à l’augmentation des revenus des producteurs, et de renforcer la traçabilité dans sa chaîne d’approvisionnement en cacao.

Ce plan vient compléter les efforts entrepris depuis 2009 avec le Nestlé Cocoa Plan en vue de l’amélioration des conditions de vie des familles de producteurs.

« Poursuivant nos efforts depuis plusieurs années pour un approvisionnement durable en cacao, nous continuerons d’aider les enfants à aller à l’école, d’encourager l’autonomie des femmes, d’améliorer les techniques agricoles, et de faciliter l’accès aux ressources financières. » a déclaré Mark Schneider, CEO de Nestlé.

Avec le programme d’augmentation des revenus des producteurs de cacao, le nouveau plan de Nestlé propose une nouvelle approche qui encouragera les changements de comportement et l’adoption d’une agriculture régénératrice.  Ainsi, es producteurs et leurs familles recevront désormais des primes supplémentaires sur la base de 4 piliers :

  • La scolarisation des enfants
  • Les bonnes pratiques agricoles pour une meilleure productivité
  • L’agroforesterie avec le planting d’arbres d’ombrage
  • La diversification des sources de revenus par des activités alternatives

Lancé en novembre 2020 auprès de 1000 producteurs en Côte d’Ivoire, le projet pilote du programme d’augmentation des revenus des producteurs, a permis d’observer des résultats prometteurs à mi-parcours :

  • 80% des producteurs formés aux bonnes pratiques agricoles ont exécuté la taille de leur champ avec l’aide d’une brigade mise à leur disposition,
  • Le planting de 20880 arbres d’ombrage, soit 20 plants/ha par producteur, dans le cadre de l’agroforesterie,
  • 95% des 1000 ménages sensibilisés sur la scolarisation des enfants se sont engagés à envoyer leurs enfants à l’école,
  • 127 producteurs formés aux techniques d’élevage, une vingtaine de ruches installées en zone rurales pour la transformation et la commercialisation de miel par les communautés, afin de diversifier les sources de revenus.

Nestlé prévoit étendre le programme à 10.000 familles de producteurs en Côte d’Ivoire, et leur offrira un accompagnement concret afin de les aider à atteindre les quatre piliers.

Ceci se fera à travers la mise à disposition de ressources, la formation, et des structures sociales et financières nécessaires pour apporter des changements durables : 

  • En améliorant le système de suivi et de remédiation existant afin d’identifier, prévenir et réduire le risque de travail des enfants et augmenter le taux de scolarisation ; 
  • En offrant aux familles une formation sur les questions de genre par le biais du Système d’apprentissage par l’action en matière de genre (Gender Action Learning System), ainsi qu’en matière de planification financière des ménages et d’entrepreneuriat.
  • En constituant et formant des groupes locaux chargés d’assurer chaque année l’élagage et d’autres tâches agricoles bénéfiques au sein d’une coopérative donnée;
  • En offrant aux agriculteurs et à leurs conjoint(e)s des opportunités de diversification des revenus;
  • En contribuant à la création d’associations villageoises d’épargne et de crédit centrées sur les femmes, afin d’encourager l’épargne et de fournir des prêts pour la création de petites entreprises.

Nestlé est conscient de la complexité de la tâche et est déterminé à collaborer avec tous les acteurs majeurs dans le secteur du cacao afin d’accélérer le changement positif au sein des communautés cacaoyères.

« Ce plan est innovant car il a un impact à long terme et à court terme en encourageant instantanément les bonnes pratiques. Grâce à cela, il permet d’améliorer la stabilité économique à long terme des familles et des communautés de producteurs de cacao, tout en faisant progresser plus vite les pratiques agricoles régénératrices et l'autonomisation des femmes. » dixit Thomas Caso, Directeur Général de Nestlé Côte d’Ivoire.

Nestlé prévoit d’investir 1,3 milliard de CHF (+ de 820 milliards de FCFA) d’ici 2030 à travers le monde, triplant ainsi son investissement annuel actuel.  Cet engagement s’inscrit dans la politique du Gouvernement ivoirien qui croit et œuvre pour une agriculture du cacao durable.

« Nous approuvons, saluons, encourageons, les efforts de Nestlé. Ce nouveau plan et les actions du gouvernement s’orientent tous vers l’amélioration des revenus des familles vivant du cacao » a déclaré Monsieur Patrick Achi, Premier Ministre de la Côte d’Ivoire